Comment la spiruline peut aider le sportif

 Si vous êtes un sportif, occasionnel, amateur ou professionnel, La spiruline est un allier incontournable.

Bien sûr, selon votre catégorie, la préparation quel soit physique ou alimentaire sera adapté.

J’entends par :

  • Occasionnel, les personnes qui vont courir, faire du vélo, ou de la randonnée dès que la saison leur permet , bref toute reprise d’activité après une période de temps mort (ou tout autre activées, ce ne sont que des exemples).

  • Amateur, les personnes qui se préparent pour des évènements ou l’organisme sera fortement sollicité (trail, marathon, course régulière, culturisme, compétition où l’effort et la récupération sont des éléments clés sur la performance à accomplir,...etc )

  • Professionnel, les personnes qui font de la compétition au niveau national ou international, ou dont le niveau de préparation est très élevé ( gravir le mont blanc (côté Italie) ou l’Everest…).

 Qui n’a pas été victime de l’hypokaliémie, une baisse anormale du taux de potassium dans le sang, qui engendre la crampe.

 Ce symptôme engendré par l’accumulation de « métabolites » de la concentration musculaire dans les muscles les plus sollicités. Ces métabolites appelés « déchets » par abus de langage, sont la conséquence directe du travail musculaire. Le plus connu : L’acide lactique ( ou lactate).

 

La spiruline, le nutriment du sportif pas excellence.

 

 Les vertus de la spiruline en matière de physiologie sportive est du à la structure moléculaire de la phycocyanine, un pigment spécifique de la spiruline,

qui a une structure quasi similaire à l’érythropoïétine, le cœur de l’hémoglobine sanguine humaine…

 Il s’agit d’un processus parfaitement naturel qui permet à l’organisme de conserver des réserves d’oxygènes suffisantes au sein du globule rouge.

 Mais il y a bien d’autres composants constitutifs de la spiruline qui concourent à en faire LE complément nutritionnel d’exception en physiologie sportive :

  •  Fer particulièrement bio, donc directement absorbable, dont le besoin est 4 à 5 fois supérieurs au sédentaire.
  • Magnésium, manganèse, cuivre, zinc, sélénium participant de façon très active aux différents métabolismes musculaire.

  • Acides gras essentiels, enzymes et coenzymes antioxydantes.

  • Phycocyanine, dont les puissantes vertus antioxydantes, stimulantes immunitaires et même anti-inflammatoires naturelles.

en font un nutriment d’exception particulièrement adapté à la récupération sportive.

Robin VTT

 

Pour plus de détails sur les bienfaits de la spiruline dans le domaine sportif, je vous invite à lire le livre du Docteur Jean louis VIDALO, (spiruline l’algue bleu) au édition Dauphin.